22 juillet 2010

Nostalgie sur un air de pigeon

Hier j’ai entendu une tourterelle roucouler.

A moins que ce ne fût une colombe.

Ou un pigeon, tout simplement (et plus logiquement d’ailleurs).

J’étais au bureau. Dans ce monde où seul le ronronnement de la climatisation, des ordinateurs ponctués par les cliquetis des doigts sur les claviers perturbent le silence.

Et ce roucoulement instantanément m’a projetée chez mes grands-parents. Même intonnation, mêmes notes. Je me suis retrouvée petite fille, avec mes couettes brunes et ma cousine, toujours complice de beaux instants. Course d’escargots dans le jardin. On joue les Tarzan avec le saule pleureur. Même si on se fait gronder, la tentation d’aller dans le grenier est plus forte que nous. Et on rigole devant nos tartines sur cette grande table habillée d’une nappe à carreaux rouge.

C’était il y a longtemps. On ne va plus dans cette maison. Elle a été vendue au décès de mes grands-parents. J’habite loin de chez ma cousine maintenant et on jongle comme des malades pour pouvoir s’appeler de temps en temps. Avec les enfants, nos chéris, le boulot. C’est tout le temps la course. On s’aime toujours mais ça fait bien longtemps qu’on n’a pas fait ensemble de course aux escargots.

Ce roucoulement entendu dans cette banlieue grise, loin de cette maison familiale m’a amené de beaux souvenirs. Sourires et tristesse se sont mêlés, imposés par cet oiseau que je n’ai même pas pu identifier !

Et cette fameuse Recherche du temps perdu que je n’ai jamais lu. Il serait temps de lire Proust, non ?

rue_du_val_de_voise_apres_001

Posté par Miss Line à 13:44 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Nostalgie sur un air de pigeon

    Hi hi hi faisait la mouche
    châpeau pour la photo ....

    Posté par Cassiopée, 23 juillet 2010 à 14:51 | | Répondre
  • moi aussi je me fais souvent cette remarque au sujet de Proust...

    des biz Miss Line.

    Posté par Le Chat, 23 juillet 2010 à 20:34 | | Répondre
  • Bonjour.
    les roucoulements de pigeon me ramène TOUJOURS à mon enfance... cela ne m'a jamais quitté... ce qui fait que j'ai l'impression de vous connaître un peu...oui oui lisez Proust ça vaut le détour ! une inconnue parmi d'autres

    Posté par carole, 06 août 2010 à 20:54 | | Répondre
Nouveau commentaire