16 juin 2009

A croire qu’ils s’entraînent !

C’est pas bien de tirer sur les fonctionnaireuh !

C’est le système qui est pourri, pas les gens qui le constitue … oh bah non, loin de moi cette idée-là !

Pour preuve, même si ça me fait grincer des dents au possible, et encore plus à n+2 qui dans un sens aura des arguments de poids pour justifier ma prochaine augmentation l’année prochaine, je les soutiens les filles de la crèche départementale qui font grève une fois par quinzaine depuis le début de l’année.

Et puis, pour tout vous avouer, j'aurais bien aimé travailler pour l'Education Nationale. Enfin, être "maîtresse d'école" mais avant même de commencer, il y avait déjà un hic entre l'institution et moi. Alors, tant pis pour moi … faut s’y faire !

Mais là j’avoue que j’ai touché le gratin de l’administration. Si une palme d’or pouvait être décernée cette année je mettrais :

A la troisième place sur le podium : mes amis de la RATP.

Au bilan de cette année de dur labeur, j’ai décidé de ne prendre plus que sporadiquement les transports en commun. Oui, c’est pas bien mais c’est bon pour ma santé mentale, je vous assure.

Rarement je valide un titre de transport. C’est trop cher à mon goût. Alors je joue souvent au chat et à la souris avec les contrôleurs.

Samedi dernier par exemple, sous couvert de prendre le métro par les transports en commun, on a réussi, chéri et moi, à faire passer une bonne dizaine de personnes par le sas réservé aux poussettes. Hihihi ... j’avoue éprouver une certaine satisfaction. Bah oui, vous avez vu le prix de

la carte Navigo

, vous ?

Il m’arrive de me faire « pincer » par les agents de la RATP, trop fiers de ferrer un gros poisson comme moi qui va casquer pour tous les transports frauduleux du 9-3. Que dalle les gars ! Il faudrait être malins pour commencer. Par exemple, ne pas verbaliser une femme proche de l’accouchement et la laisser choir sur le bord d’une autoroute par 35 degrés ... parce que pendant ce temps-là, la baleine, elle a le temps de réfléchir au courrier d’insulte qu’elle leur enverra pour annuler l’amende. Miss Line 1 – RATP 0.

De même, quand ils jouent les cow-boys, les messieurs de la RATP, ils devraient vérifier par deux fois l’adresse que leur transmet le fraudeur. J’ai « oublié » de mettre à jour mon adresse postale : trop bête, non ? J’attends toujours la dernière amende faite un 24 décembre au soir ... si elle arrive, le texte de ma lettre de réclamation est quasiment rédigé…

A la seconde place du classement le jury a désigné :

La Banque Postale

!

Oui, oui, je sais, ils ne sont plus vraiment fonctionnaires ces gens-là. Et pourtant, ils restent une équipe de gagnants, moi je vous le dis !

Pour exemple, il y a quelques mois je les ai contactés pour obtenir une deuxième carte bleue au nom de mon chéri sur mon compte. Ils m’ont reçu en déballant le tapis rouge, heureux comme tout d’avoir fidélisé une ex étudiante fauchée qui par flemme est restée dans la banque des peigne-culs. Donc « pas de problème, Madame. On vous envoie ça tout de suite (…) la somme sera prélevée sur votre compte régulièrement ». Bah tient ! Sauf qu’il a fallu les relancer x fois pour l’obtenir cette foutue carte. Remplir plusieurs fois le même formulaire égaré par divers employés quand (roulements de tambours) je vais chercher la-dite carte (par envoi recommandé, bien évidemment) qui est ... à mon nom. Il a donc fallu que je les appelle la semaine dernière pour me demander quel intérêt je pouvais avoir à posséder deux cartes bleues identiques destinées au même utilisateur. « excusez-nous, Madame, pour la gène occasionnée par nos services » … pfff. Place n°2, c’est tout ce que vous méritez !

And the winner is … (c’est là qu’à la télé, ils mettent une page de pub, pour faire durer le suspens ... je vous épargnerai l’interlude parce que je vous aime bien et que sauf incontinence avancée, vous pourrez tenir jusqu’à la fin du texte sans pause pipi).

En fait, la première place est attribuée ex aequo aux Impôts et à la Poste (pas de jaloux !).

Et oui, non contente de payer un max d’impôts (oui je râle à chaque tiers reçu : à salaire égal, je paie trois fois plus d’impôts sur le revenu que mon chéri qui a sur sa déclaration femme et enfants), je dois perdre du temps (et de l’argent ?) à cause de ces empaffés des services de ces deux institutions.

J’explique.

Cette année pour renseigner la déclaration d’impôts, on s’y est pris tôt, chéri et moi. J’ai contacté les impôts par téléphone en avril pour demander comment la renseigner avec l’aide d’un agent de leur direction. Ils étaient flattés presque qu’on ait une démarche pro-active sur le sujet. Ca doit être rare. Chéri passe donc une matinée avec un agent de la direction de notre coin pour éviter tout impair. Or un os se trouve sur ma déclaration. Mon dossier est toujours à

500 km

de chez moi alors que ça fait un sacré bout de temps que je leur ai signalé mon changement d’adresse. On me conseille alors d’envoyer par courrier la-dite déclaration. Mon dossier complet sera alors rappatrié dans mon 9-3 adoré. « Et toutes nos excuses pour le désagrément » Non, là je rigole : pour ce type d’erreur, ils ne s’excusent pas.

Alors je poste ma déclaration. Devoir accompli.

Que dalle oui !

Le 11 juin en rentrant chez moi je retrouve cette même enveloppe dans ma boîte aux lettres. « Retour à l’expéditeur ». Je me renseigne auprès de la Poste : mon courrier était sous affranchi et comme il existe un accord tacite entre la Poste et certains de ses « grands comptes (dont les impôts) : tout courrier sous affranchi retourne systématiquement à l’expéditeur. Manu militari.

Le 12 au matin, j’appelle les impôts : je n’ai plus le choix : j’ai dépassé les délais légaux et risque de payer la majoration de 10%. Bien sûr, on m’a dit tout cela d’un ton pas aimable. Un contribuable en retard est un mauvais payeur, donc l’amabilité n’est plus de rigueur. J’écris donc une bafouille (en fait deux : une dithyrambique que mon chéri m’a conseillé de ne pas envoyer, une autre demandant leur clémence …).
Pour la petite histoire : mon enveloppe était trop lourde pour l’affranchissement effectué de

6 grammes

et après m’être renseignée auprès des planqués qui font facteurs dans ma famille (si si, j’ai deux facteurs dans ma famille mine de rien !), il semblerait que ce type de cas de figure, où les courriers sont sous affranchis, arrive quotidiennement et que selon l’humeur du personnel qui gère le tri du courrier, il applique ou non à la lettre (c’est le cas de le dire : ahahaha) le règlement … Si cet employé m’avait laissé juste un peu plus de temps pour me rabattre sur la déclaration en ligne, j’aurais pu croire que cette action n’avait pas été malveillante. Là, j’ai des doutes …

A suivre ….

Posté par Miss Line à 08:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur A croire qu’ils s’entraînent !

  • grrr ... comme vous l'avez sûrement constaté, j'ai comme des problèmes de mise en page sur Canalblog. Rencontrez-vous ce problème ? Comment le résoudre ?

    Posté par Miss Line, 16 juin 2009 à 12:32 | | Répondre
Nouveau commentaire